Etoudi Gedeon 22:51:00
Selon un rapport de l’OMS, le Nigeria détient le plus grand nombre de femmes utilisant des produits éclaircissants en Afrique, soit 77%t contre 59% au Togo. Même à l’extérieur du pays, dans des endroits éloignés tels que Dubaï, les affaires sont florissantes pour ceux qui vendent, entre autres cosmétiques, des produits éclaircissants pour la peau. En Afrique, un commerçant sur 10 vend des produits éclaircissants de manière consciente ou non.

Les femmes qui se blanchissent la peau sont facilement identifiables par les irrégularités de leur peau (initialement foncée) décolorée, par la couleur sombre de leurs genoux, leurs coudes et les jointures de leurs doigts. En outre, celles qui « réussissent » leur « décapage » ont souvent l’air fantomatique car malgré leur nouvelle couleur de peau en surface, la couche sous-jacente de la peau (le derme) reste inchangée c’est-à-dire sombre, donnant pour résultat une couleur non identifiée chez l’être humain d’origine africaine (ou non du reste)…

La méthode la plus commune consiste à utiliser des crèmes éclaircissantes et des savons. Certains utilisent des produits nettoyants pour le visage, des gommages corporels et des crèmes antifongiques, dans le but d’améliorer leur grain de peau et d’illuminer leur visage parfois même des médicaments spécialement conçus pour aider à éliminer les impuretés et éclaircir la peau.
En raison de ces phénomènes, de nombreux commentaires désobligeants circulent régulièrement sur les réseaux sociaux concernant les gens qui se blanchissent la peau. Un de mes contacts sur Facebook a d’ailleurs récemment posté ceci, s’adressant à ses amies : « Pourquoi vous blanchissez-vous les filles ? »

Eh oui, ce phénomène peut nous toucher de près, parfois même au sein de notre propre famille !
La première raison est l’attitude de la société envers les filles au teint clair, considérées comme étant plus belles que celles à la peau foncée. En effet, leur teint semble manifestement plus accrocheur qu’une peau chocolat ou foncée, les médias contribuant à cela puisque ne cessant de les mettre en avant. La peau claire est aussi perçue pour comme un signe extérieur de richesse car l’entretenir reste assez coûteux. Cette perception est séculaire et perdure dans les mentalités, la plupart des africains admettant implicitement son infériorité face à l’homme blanc.

Une autre raison ? Les hommes qui sont, en général, plus attirés par les femmes à la peau claire et qui semblent les traiter avec plus de respect. L’industrie du divertissement et de la musique ne facilite pas non plus les choses en mettant en avant des filles métisses ou blanches dans les vidéo-clips. C’est ainsi que de manière insidieuse, ils infectent l’esprit des jeunes filles à la peau foncée qui se considèrent en conséquence comme n’étant pas assez belles pour être apparaître dans ces vidéos.
En dehors de ce coup porté à l’estime de soi, le blanchiment de la peau a plusieurs conséquences médicales dangereuses. À savoir :
  • l’Hydroquinone, un agent de blanchiment présent dans la plupart des produits éclaircissants, supprime la production de mélanine, affaiblissant  le bouclier naturel de la peau contre les rayons ultraviolets du soleil, augmentant ainsi le risque de cancers de la peau. Il pénètre aussi la peau et provoque des dommages sur les tissus conjonctifs*, induisant un vieillissement prématuré.
  • Le Mercure, une autre toxine qui se trouve dans les crèmes de blanchiment, provoque quant à lui le cancer. Le Bleaching ou blanchiment de la peau, fait ressortir des éruptions cutanées et des taches disgracieuses sur la surface de la peau et l’affaiblit, de sorte qu’elle cicatrise mal après coupure. Si les produits chimiques sont absorbés dans la circulation sanguine, ils peuvent provoquer une défaillance d’organe et des lésions cérébrales.
Les mentalités doivent changer concernant la signification de la vraie beauté. L’expression « Black is Beautiful » doit être relancée à la fois dans le discours et dans l’action. L’industrie du divertissement a la responsabilité de promouvoir l’image des Africains à la peau foncée comme l’essence de la vraie beauté naturelle. Nous devons apprendre à être fiers de la façon dont nous avons été créés. La vérité est que personne d’autre ne le fera pour nous !
NegroNews

*Le tissu conjonctif (TC) est un tissu commun à tous les organes, constitué de fibres, de liquide et de cellules qui y baignent.Tous les organes du corps sont organisés autour de ce tissu qui est une sorte de soutien comparable à la trame d’un tapis. Ils sont impliqués dans de multiples fonctions de soutien, de protection, de nutrition, de liaison, de réparation des tissus, de mouvement, de réponse immunitaire, de croissance et de stockage.

Sources : NegroNews

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.