Etoudi Gedeon 22:32:00

La 50ème fête de la Jeunesse aura lieu le 11 février 2016. Pour gagner le pari du succès des manifestations, une première réunion préparatoire s’est tenue ce mercredi 25  novembre 2015 au ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC) à Yaoundé, sous la présidence du ministre Mounouna Foutsou. «Il était question d’aborder les activités qui vont être menés au cours de cet évènement et de proposer quelques orientations», a-t-on appris au journal parlé de 17 heures sur les antennes de la radio nationale, la CRTV.

Et déjà, plusieurs innovations sont annoncées. Armand Aimé Sandjock, Directeur de l’éducation civique et de l’intégrité nationale au MINJEC les dévoile: «nous avons comme grandes innovations, la construction des monuments au sein des unités administratives. Les jeunes ont déjà proposé des spécimens de monuments. L’autre innovation c’est la création d’un hymne à la jeunesse qui est comme un chant patriotique d’engagement de la jeunesse. Nous avons ensuite la réalisation d’une fresque historique. Nous avons également l’institutionnalisation d’un pagne de célébration, qui va être un élément d’ornementation du défilé».   

Le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, a quant à lui, rappelé que l’appellation de cette célébration est désormais passée de Fête nationale de la jeunesse à Fête de la jeunesse, sous l’instigation du «comité mis en place auprès auprès du Premier ministre, et chargé de la revalorisation des emblèmes et symboles de la République qui a relu tous les textes».

Etaient autour de la table, les responsables du MINJEC, ainsi que ceux des administrations et organisation partenaires impliquées dans l’organisation de cette manifestation. Après la fête du 8 mars, la fête des mères et la fête des enseignants, voici venu l’institutionnalisation d’un pagne pour la fête de la jeunesse.  

Sources : Cameroon-Info.Net

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.