Etoudi Gedeon 15:18:00
Doha | Un célèbre cheval de course dont la valeur est estimée à plus de 12 millions de dollars, sera euthanasié vendredi prochain, après avoir été pris en plein flagrant délit d’avoir des rapports sexuels avec un autre étalon.

Al-Hadiye (le cadeau), le cheval de 4 ans, appartient au prince Saoudien, Alwaleed bin Talal. Il a gagné plus de 6 millions de dollars au cours de la dernière saison de courses à lui tout seul, notamment en triomphant au Championnat National d’Arabie et à l’exposition Qatari Internationale des Chevaux Arabes. L’étalon aurait été observé à deux reprises par des employés du prince, alors qu’il était engagé dans une relation sexuelle avec un autre cheval. Lorsque cela a été signalé aux autorités, le cheval a été immédiatement retiré de son enclos et placé en cellule d’isolement.

« L’homosexualité est une maladie dont la science sait très peu de choses, » a déclaré le président du comité pour la Propagation des Vertus et la Prévention des Vices, le Sheikh Abdulrahman Al Alsanad. « Nous devons protéger notre royaume de ce type d’infections par tous les moyens possibles à notre disposition, et cela veut bien évidemment dire protéger aussi nos animaux. Nous ferons tous les sacrifices nécessaires pour protéger la pureté de notre terre sacrée. » Diverses organisations consacrées aux droits des animaux et aux homosexuels, ont dénoncé la décision du comité et la persécution constante des animaux homosexuels dans le royaume.

L’organisation américaine, People for the Ethical Treatment of Animals, mieux connue sous l’abréviation PETA (l’équivalent de la SPA aux USA), affirme que le royaume saoudien a l’un des pires bilans au monde en termes de droits homosexuels des animaux. « Chaque année, l’Arabie saoudite exécute entre 25,000 et 35,000 animaux parce qu’ils sont soupçonnés d’homosexualité », explique la porte-parole de PETA, Janet McIntyre. « Cela comprend de nombreux animaux comme les chiens, les chats, les chevaux et les chameaux, qui sont soit lapidés à mort ou décapités, pratiquement toujours devant des foules. C’est à la fois cruel et barbare, et de telles pratiques ne devraient pas exister au XXIè siècle. »

Près d’une douzaine de propriétaires américains et européens de chevaux ont également proposé d’acheter le cheval afin d’empêcher son exécution, mais jusqu’à présent, le royaume a refusé de négocier. L’exécution est destinée à avoir lieu le vendredi 28 novembre. En Arabie Saoudite, l’homosexualité est largement considérée comme une activité immorale et indécente, à la fois pour les animaux et les humains. La loi du royaume réprime les actes d’homosexualité par des peines d’emprisonnement, des amendes, des châtiments corporels (comme la flagellation) et même la peine capitale.

La lutte contre l’homosexualité est l’un des principaux objectifs du Comité pour la Propagation des Vertus et la Prévention des Vices, avec des campagnes contre la consommation d’alcool et la pratique de la magie.

Source : Nouvel ordre mondial

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.